on 11 septembre 2017 Blog, Prédications with 0 comments

Quand aujourd’hui on parle de la de la Réforme, bien souvent on écrit une histoire qui passe par la décadence de l’église depuis des siècles, de massacres, de guerres, d’ abjurations, de prises de pouvoir, de la fondation d’une nouvelle église, etc… Mais si c’est le seul angle par lequel on regarde ce qui s’est passé, alors on a tout faux. Si le monde a été bouleversé à ce point ce n’est pas parce que les réformateurs se sont dit qu’il fallait faire des Réformes ou une nouvelle moralisation de l’église mais bien parce qu’ils ont redécouvert des pans entiers de l’Évangile qui n’étaient plus lus et prêchés. Autrement dit si on veut comprendre la Réforme, il faut regarder à ce que croyaient ces réformateur. Ce que l’on pense, ce que l’on croit a une influence immense sur comment on vit, comment on agit, ce qu’on est prêt à accomplir.

C’est là qu’arrive les 5 Solas. Ils sont 5 déclarations sur l’évangile et finalement résument assez bien le coeur de la foi protestante. Ils ne sont pas un nouveau crédo mais plutôt une manière d’expliquer ce que nous croyons à quelqu’un qui demanderait mais qu’est ce que vous croyez ? Pourquoi vous vivez comme vous vivez ?
  • Qu’est ce que je dois faire pour être sauvé ?  Sola Fide  (La foi Seule)
  • En qui je dois mettre ma confiance ? Solus Christus (Le Christ Seul)
  • A quoi je dois obéir ? Sola scriptura (Les écritures seules)
  • Comment mériter ? Soli Gracia (La Grâce seule)
  • Quel est le but de la vie ? Soli Deo Gloria (A Dieu Seul soit la Gloire)

Suivez cette série de sermons chaque dimanche de septembre et octobre 2017 à l’occasion des 500 ans de la Réforme.