Phillipiens : réjouissez-vous

on 25 avril 2020 Non classé with 0 comments

Nous sommes fin 61 ou début 62 ap J-C. L’apôtre Paul est en prison depuis presque 5 ans – en fait, cela fait tellement longtemps qu’il est « dans les chaînes » qu’il commence à se demander s’il va mourir derrière les barreaux. 

Plus on connaît de sa situation à l’époque, plus on pourrait s’attendre à ce qu’il sombre sous la dépression et la frustration. Mais, dès la deuxième phrase du corps d’une lettre qu’il envoie à l’église à Philippes, il parle de sa “joie” (1:4) – il utilise le nom ‘joie’ ou le verbe ‘se réjouir’ seize fois en quatre chapitres.

En étudiant cette épître ensemble, nous verrons comment l’apôtre a réussi à maintenir et augmenter sa joie malgré ses circonstances, comment l’Évangile l’avait rendu joyeux à l’intérieur, et nous serons encouragés à l’imiter dans notre vie individuelle et collective.